Régler la taille de la police

Taille de la police
Vous êtes ici: Les actus ''Le seul «purin » autorisé par l'arrêté est une piquette d'ortie''

''Le seul «purin » autorisé par l'arrêté est une piquette d'ortie''

La santé des plantes par les plantes''Le seul «purin » autorisé par l'arrêté est une piquette d'ortie'' fustige l'association Aspro-Pnpp. Interdit de fabrication, de vente et de diffusion depuis 2006 en France, le purin d'orties est autorisé par arrêté du 18 avril 2011, décision s'inscrivant dans le cadre d'une douzaine de mesures prévues dans le plan Ecophyto 2018 élaboré lors du Grenelle de l'Environnement .

Les producteurs de purin d’ortie ne suivent pas le procédé de fabrication rendu obligatoire par cet arrêté, car ce n’est pas le bon procédé de fabrication.

Il semblerait qu'il y ait notamment une différence de temps de macération des feuilles d'orties (4 jours dans la recette de l'arrêté contre 8 jours dans les pratiques locales). Le seul « purin » autorisé par l’arrêté est une « piquette d’ortie ».

Son protocole de fabrication, précisé dans l'annexe de l'arrêté du 18 avril 2011, est considéré par certains comme trop restrictif, le réduisant à "une piquette d'ortie complètement inefficace"3. Ce que dit la loi sur les purins En France, il est interdit de vendre et de fabriquer, de diffuser la recette des purins biologiques. La loi d'orientation agricole nécessite un certification de conformité produit pour ces recettes.

Voir l’article complet et renseignements sur : www.aspro-pnpp.org

Janaillat (23): le purin d'ortie hors la loi

Un maraîcher bio de Janaillat, dans la Creuse, est pénalisé à cause de l'interdiction d'utiliser le purin d'ortie. Les écologistes y voient la volonté du législateur de favoriser l'agrochimie


Voir le reportage France 3 : le purin d'ortie hors la loi.



Logos de solution PayPal